Le doctorat

Le doctorat est le grade le plus élevé délivré par l’enseignement supérieur français.

Le doctorat est une expérience professionnelle de recherche, qui peut être engagée par un diplômé de master, et qui est sanctionnée, et qui confère au grade de docteur (arrêté du 25 mai 2016 relatif à la formation doctorale et article L612-7 du Code de l’éducation).  
L’essentiel de l’activité consiste en un travail de recherche novateur dont la durée est limitée (3 ans à temps plein ou 6 ans à temps partiel), encadré par un.e directeur.trice de thèse habilité à diriger des recherche (HDR), au sein d’un laboratoire de recherche. Elle se conclut par la rédaction d’une thèse et par sa soutenance devant un jury, qui consiste à une restitution synthétique des travaux scientifiques effectués, validés par la communauté scientifique.
couverture guide 2021-2022
 
Le docteur, un acteur essentiel de la société
Le doctorat permet de construire une expertise scientifique pointue, et développer des compétences plus généralistes (gestion de projet, techniques de présentation, langues et communication, valorisation), recherchées dans l’ensemble du tissu socio-économique. Cet ensemble de compétences comprend également la vision stratégique, la gestion de l’incertitude et même de l’échec et fait du docteur un acteur essentiel de la société, de plus en plus confrontée au changement, à l’imprévisible et à une compétitivité mondiale.
La formation doctorale
Le doctorat est organisé par les « écoles doctorales » qui fédèrent plusieurs laboratoires de recherche, et qui se regroupent au sein d’un Collège doctoral. 
 Les doctorants bénéficient d’une formation à la recherche encadrée par le.la directeur.trice de thèse au sein du laboratoire qui est complété d'une part par une formation disciplinaire, organisée par les Ecoles doctorales, et d'autre part  un volet de formations transversales, organisées par le Collège doctoral, pour accompagner le projet professionnel.
 
 Internationalisation
Les doctorants sont encouragés, au cours de leur thèse, à participer activement à des programmes internationaux, assurance pour eux d’une ouverture personnelle sur le monde, d’une plus-value interculturelle devenue aujourd’hui nécessaire et d’une insertion professionnelle mieux maîtrisée. Le doctorat  connu dans de nombreux pays sous le sigle PhD (Philosphy Degree),  est un diplôme très prisé dans les pays anglosaxons, mais aussi en Allemagne et en Asie.
Des activités complémentaires
En parallèle, des activités complémentaires rémunérées telles qu’un service d’enseignement (d’une durée annuelle maximale de 64 heures) ou une mission de conseil (expertise, diffusion, valorisation) peuvent être aussi assurées par le doctorant. Dans tous les cas, une participation active à la vie de l’unité de recherche et de l’Université est un aspect essentiel de la formation.